Lumbres et les Lumbrois 

à travers l'histoire

Retour à la page d'accueil  

 

Les toponymes lumbrois

  • Lumbres; Laurentia en 1040, Lumerez en 1183; on peut supposer une racine prérom., Lum-aria, avec suffixe hydronymique, comme le propose Gysseling. René Lesage et Philippe Queste ont suggéré la possibilité d'une racine celtique lemo = orme, ou d'un anthroponyme Lumius. Néanmoins Marie-Thérèse Morlet évoque un nom d'homme germanique Lumarus, employé seul en fonction adjectivale, ce qui est plus probable, d'autant plus qu'il apparaît clairement que Lumerez s'est substitué à Laurentia.

  • Acquembronne; ; germanique, de brunno = source, de Akko, nom d'homme, d'après Marie-Thérèse Morlet, ou de ask = frêne d'après Lebel. Une forme ancienne Esquembronne fait plutôt pencher pour cette dernière proposition.

  • Liauwette; Leauette au XVIIIe (Cassini); médiéval ou moderne, du picard iauw = eau avec dim. -ette, désigne tout d'abord un ruisseau, puis un habitat plus tardif

  • Val (le); ; médiéval, de Val.

  • Laby; Labbeye au XVIIIe (Cassini); ferme au moins du XIVe dépendant de l'abbaye de Bourbourg (prieuré de Beauval)

  • Samette; Samettes, Saumettes en 1338  ; étymologie obscure, peut-être racine gauloise sam = tranquille

  • Alouettes (les); ; moderne ou contemporaine, du moins pour le lotissement bâti au début de ce siècle.

  • Château d'Acquembronne; ; château du XVe siècle

  • Monbreux; Malberc en 1218, Mallebruce en 1120  ; germanique broek = marais, de mole = moulin ??

  • Montagne (la); ;

  • Montagne de Samette (la); ; déterminé par sa localisation

  • Cavins (les); ;

  • Fond de Quelmes (le); ; déterminé par sa localisation

  • Val de Lumbres (le); ; déterminé par sa localisation

  • Vallée de Samette; ; déterminé par sa localisation

  • Blanc Pays (le); ; terre crayeuse ou marneuse

  • Bois d'Acquembronne; ; déterminé par sa localisation

  • Bois de Prédensart; ; déterminé par la localisation

  • Bois de Samette; ; déterminé par sa localisation

  • Bois du Fays; ; espèce végétale dominante (hêtre)

  • Rahauts (les); La Rahaulde en 1739; lieu-dit devenu zone artisanale dans le dernier quart du XXe, sans doute germanique, composé en hult = bois

  • Marais (le); ;

  • Sarts (les); ; sart= défrichement (médiéval)

  • Terres d'Acquembronne; ; déterminé par sa localisation

  • Trompes (les); ; en forme de trompe?

  • Fiefs au lin (les); ; production probable de lin sur ce fief

  • Ecliquets (les); ; picard "écleche"= bois refendu ou du verbe éclicher, diviser un fief

  • Mazinet (le); ; du latin mansio = maison?

  • Estillard (l'); Tihare en 1240;